Logo Flavie

Elle reprend
Possession
De son habitation
Ses lèvres
Sa peau
Et ses bras.

Elle reprend
Possession
De
tout ce qui lui
Permet
de se joindre
A l’autre
Ici-bas. 

Partager
Sans la peur
Comme avant
De fusionner.
Echanger
Pour goûter
à une unité
Qui n’est pas
Conformité
Et
abandon de sa singularité.

Elle reprend
Possession
De son habitation
Ses lèvres
Sa peau
Et ses bras.

Et :
son humour
Son sourire
Ses cuisses
Qui se contractent
Sur le rythme
De son coeur
En cadence
Qui bat.

Toujours
plus Fort
Et
sensuellement
En cadence
Qui bat

Elle reprend
Possession
De
Toute son habitation.
Elle a retrouvé
Ca y’est
Les clés
De sa vie
De sa magie
De son élan
De ses envies.

Locataire
Et désormais
Pour un temps
Pleinement
Propriétaire : De soi

Logo Flavie

Sur son dos
Juste
Sa peau de bête
Dans sa grotte
Depuis ce soir
Il habite
L’après-histoire

Ses yeux
Redessinent
Des souvenirs
Un peu partout
Sur les parois.
Fresques
Il y a si peu
qu’il découvrait
Du bout
De ses doigts.
Dans sa grotte
Depuis ce soir
Il habite
L’après-histoire

Anciennement 
Trop mignon
Le voilà
Dans le noir
et l’attente
homme de Cro-Magnon. 
Sur son dos
A nouveau
Uniquement 
sa peau de bête.
Dans sa grotte
Depuis ce soir
Il habite
L’après-histoire

Prochainement
Il va 
se redresser
chasser ses doutes
Repartir
rechercher la biche
dans un sourire
il se dit : « le mammouth ». 
En attendant
Il repense
à la fluidité
quand il n’avait
qu’à se baisser
et cueillir
La douceur de ses baies.

Sur son dos
Uniquement
Sa peau de bête
Dans sa grotte
Depuis ce soir
Il habite
L’après-histoire

Logo Flavie

Le diable se cache
Dans les détails
Toute l’épaisseur d’une vie aussi

80 ans
il se rappelle
maintenant
Bras ouverts
8 ans
Mimant un avion
Tout en descendant
Une rampe
En courant
et à la fin :
pour 
atterrir
sauter.

Il se revoit
Enfant
Missionné
Pour le marché
Et tout ramener
Malgré 
un budget serré. 
Il se souvient
De l’œil
Amusé
Des commerçants
De le voir
Si petit
Et en même
Temps
Si 
débrouillard
Si grand.
Dans son sac
Il rapportait
l’intégralité
De la liste
Avec
En plus
dans sa main
Une gourmandise
Qu’il avait pu 
S’offrir 
En négociant
En dégageant
Un 
surplus d’argent
Qui rendait
Tout le monde content
En premier lieu
Son sourire
Et son ventre.

80 ans
et 
tous ces petits détails
remontent 
à la surface
Comme si l’épaisseur
d’une vie
Etait
Constituée
De ces moments
Non glorifiés
sur l’instant
car seulement
passés
A flâner
A respirer
A gouter
A ressentir : 
La vie

La vie