UNE SILHOUETTE QUI S’ELOIGNE

Logo Flavie

Elle part
Dans le froid.
Il se souvient d’un jour
De tempête
Où sans train
Elle avait dû chercher
Un bus
Un pilote pour aller
Travailler.

Dix-sept années
Ont passé.
Elle s’en va
Comme
Elle était partie ce jour-là
Vers sa vie.
Mais sa vie a moins de
Promesses.
Ma vie
A moins de promesses,
Egalement.
Les déceptions se sont
Accumulées.
Elle s’en va vers la solitude.
Je m’en vais rejoindre
Une vie, il me semble
Que je gâche.
Mais en voyant sa silhouette s’éloigner
Continuer à y croire
Sans promesse.
Mon affection pour elle
A chaque pas qu’elle
Fait
Grandit.

Derrière un simple
Sourire
Il y a parfois
Des journées entières de lutte
Interne
Pour ne pas reprocher
Pour ne pas s’enfermer

Pour ne pas regretter
Pour seulement
Donner
puis Partir.

Le train arrive en gare.
Je l’imagine monter.
S’asseoir.
Puis ouvrir un livre.