MIROIR

Logo Flavie

Il médite
Il repense au témoignage

de cet ancien Skinhead
Qui s’était un jour
assis
A côté d’un homme dont
Il avait ressenti beaucoup

de fraternité
de paix

d’amour.
Il voulait résister en lui
A cette douceur
Qui l’envahissait soudainement

A l’intérieur du corps
Et lui faisait baisser les

armes
Lui qui pensait n’exister que

par l’
affrontement.

Mais le bien
avait été fait.
Et sous son crane rasé
Sous son manteau de cuir
Que c’était bon
de sentir
cette douceur
Cette onctuosité dans le
corps.

Il avait finir par devenir
moine
suite à la rencontre
avec cet homme.

Alors quand
il médite
comme aujourd’hui

Dans ce train,
Il s’imagine
Etre

cet homme
Plein de

fraternité
De paix
D’amour.

Il visualise
dégager
cette sérénité puissante
cette douceur
Et qu’une personne
Stressée,
Emplie de colère

s’assoit
aléatoirement
A côté de lui
Et se laisse
Surprendre

Désarmer
par cette puissance
et ce désir d’harmonie, de lien
qu’elle ressent subitement

en lui.

Il pense à ça
et son cœur devient un miroir
Qu’il essuie
Qu’il essuie

Qu’il essuie.
Plus il inspire
puis expire
Plus ce miroir devient net

limpide
Et réverbère une lumière
éclatante.

Le train entre en gare.
Tout le monde descend.
Il rouvre les yeux.
Il sourit.
Puis il descend à son tour

du train.