REMY BUISINE

Poésie

Rémy Buisine
C’est un micro
Qu’il tend
Comme un jack
Qu’on
Enfoncerait
Dans un ampli
Pour réentendre
L’autre.
Sa vibration
Sa voix
Ses tristesses
Ses envies
Et
Son cœur.

Permettre à un cœur
de battre
A la place
Des colères
Alors
Et se battre.
Un cœur
Questionné
Pour ne plus projeter
Juste entendre.
Un cœur
Ecouté
Qui peut enfin
Tout livrer
Se détendre.

Rémy Buisine
C’est un micro
Qu’il tend
Comme un jack
Qu’on
Enfoncerait
Dans un ampli
Pour réentendre
L’autre.
Sa vibration
Sa voix
Ses tristesses
Ses envies
Et
Son cœur.

Et si les gens
Avaient perdu
Le goût
de marcher
De manifester
partout
Se rencontrer.
Aujourd’hui
Ils trouvent
Une motivation
En plus
A aller dans la rue.
Croiser cet individu
Ce haut-parleur
Et non
Ce beau-parleur.
Un amplificateur
Sur lequel
Se brancher.
Pour se sentir
Existé
Car puissamment écouté
Et jamais
Déformé.

Rémy Buisine
C’est un micro
Qu’il tend
Comme un jack
Qu’on
Enfoncerait
Dans un ampli
Pour réentendre
L’autre.
Sa vibration
Sa voix
Ses tristesses
Ses envies
Et
Son cœur.

Et derrière
Leurs ordinateurs
Ils sont des millions
Désormais
A se sentir
Unis
Connectés
reliés
Grâce à un fil
Celui d’ailleurs
De son micro
Sans fil.

Comme quoi
C’est peut-être
Bien
Un magicien
Ce gars de terrain
Qui porte
La voix
De beaucoup
De ceux
Qui ne l’exprimaient
Même plus
Faute de confiance
Dans les urnes.

Faute de confiance
Dans les urnes.

Rémy…
Merci…
Des millions
D’humains
Ne disparaissent
Plus
Dans le « chut ».
Désormais
Ils renaissent
Dans le sourire
Dans le partage
A l’état
Brut.

Brut.