REGARDER REELLEMENT

Elle danse avec moi
Et je suis son
Héros.
On fait des enfants
Pour redevenir
Important
Indispensable
Un géant
Dans les yeux
D’une personne
Qu’on admire.
Et je t’admire
Ma nièce.
Car tu es authentique
Vraie
Et quand tes yeux
Regardent ta mère
Ton père
Ton grand-père
Ou moi
On a tous l’impression
D’être indispensable
A cette Terre.
A partir d’un âge
C’est si rare qu’une personne
Réellement
Vous regarde.
Et ne voit pas
A la place de votre visage
Ce que la vie a oublié de lui donner.
Ce que la vie injustement
Lui a repris.
Ou ce que vous pourriez lui
Apporter
Pour qu’enfin elle puisse
Flotter
A la surface de l’existence.

Tu danses, ma nièce
Et je suis ton héros.
Tu souris.
Je suis un enfant aussi, tu sais.
Un enfant qui vieillit.
Un ange au milieu des bombes.
L’innocence qui traverse depuis
Plusieurs années
Une allée pavée
Où tout le monde se poignarde.
Mais quand tu me regardes
Je crois qu’ils ne me voient pas.
Quand mon père et ma mère me regardent
Je crois qu’ils ne me voient pas.
Alors continue de me regarder
Mon père, ma mère,
Continuez de me parler
Comme si je représentais l’avenir de ce monde.

Et on danse
Et on chante
Et on rit.
On oublie
Ce qui nous attend.

Et mon père se lève
Pour chercher l’appareil photo.