MARINE (CHANSON)

Marine
Toi t’étais vraiment :
ma rime

Ma rime
Mon harem
Ma médecine
Parallèle
Côte à côte : les corps
pas de rappel
si d’accord

No censure
Dès l’ascenseur
No césure
Pour les noceurs
Même nos danses
sont l’innocence
Même ton cul
c’est la candeur
Viens vers moi
pour la tendresse
Viens vers moi
pour la chaleur

Marine
Toi t’étais vraiment :
ma rime

Ma rime
Mon harem
Ma médecine
Parallèle
Côte à côte : les corps
pas de rappel
si d’accord

No censure
Dès l’ascenseur
No césure
Pour les noceurs
Même nos danses
sont l’innocence
Même ton cul
c’est la candeur
Viens vers moi
pour la tendresse
Viens vers moi
pour la chaleur

Marine
Depuis 10 ans, tu sais…
Je marine…

Cogiter
C’est mijoter
La je suis bien assaisonné
Saisi à cœur
plus de saveurs
Mais je baisse la flamme
pour pas me brûler

Etre toqué
Et maîtriser
C’est devenir chef étoilé
Vieux Fourneaux
Comme Lupano
Toi t’es drôle comme la BD
Vieux Fourneaux
Comme Lupano
Toi t’es drôle comme la BD

Qu’est-ce que
tu fais

Tu te mets sous tes draps ?

Tes yeux demandent le code
« Sésame, Ouvre toi »

S’ouvre
une louve
le Louvre
je découvre
j’enjambe
les douves
je poursuis
mon mouv
Qu’est-ce que tu couves
Dans ce que tu trouves
Chez celles qui cousent
Vas-y je t’épouse
c’est quoi cet effet
C’est une piquouse
Je t’enlève ta blouse
Et je quitte mon blues
Des baisers
Pas des blasés
J’ai bien fait de me déplacer

Marine
Toi t’étais vraiment :
ma rime

Ma rime
Mon harem
Ma médecine
Parallèle
Côte à côte : les corps
pas de rappel
si d’accord

Côte à côte : les corps

Côte à côte : les corps

Côte à côte : les corps

Marine
Depuis 10 ans, tu sais…
Je marine…

Je me repasse
Des instants passés
Pour être
dans l instant présent
Aimer : c’est devenir une armée
C’est s’allier pour tuer le temps

Si tu recherches un guerrier
j’aiguise mon âme depuis longtemps
Regarde au cœur je sais viser
et encore là
c’est l’entraînement

et encore là
et encore là
c’est l’entraînement

Aimer : c’est devenir une armée
C’est s’allier pour tuer le temps