L’HOMME QUI N’AVAIT PAS PEUR DE MONTRER SES ÉMOTIONS

Dans un métro
Il observe
ce père
écouter son fils
d’une dizaine d’années.
Il le laisse
Parler
Tout en le recoiffant
Tout en
lui montrant de l’affection.
Et tous les deux
discutent
Comment le fils
Devrait faire
Pour arriver à l’heure
Précisément
Le matin
Sachant qu’il a 5 stations de métro.
Et c’est beau
Comme son père
L’écoute
Le recoiffe
Lui sourit.
On dirait Samuel Benchetrit
Une tendresse
Et en même temps un côté sauvage.
L’homme qui n’a pas peur
De montrer ses émotions
Car il se sent fort
Authentique
Vrai.
La femme
De cet homme
Doit être sacrément heureuse
D’avoir lui comme père.

Un père
Qui dit
A son fils
« Je vais faire un bout du chemin
Avec toi
et après j’te laisse. »
Etre une présence
tout en préparant à l’autonomie.
Une tendresse
tout en lui
faisant comprendre
tu dois devenir un être aguerri.

Ils les voient sortir
tous les deux
Station « Assemblée Nationale ».

Et le métro repart