Logo Flavie

Gilles
& John
Dans la rue.
Quand
Demain
est un avenir
Qu’ils n’attendent
Plus.
Aussi
Qu’ils redoutent.
Alors
Les voilà

au milieu de
la route
Pour de meilleurs
lendemains.

Et lui
se dit
partis

Dans la réflexion
Allez
même
Jusqu’au bout du chemin.
Pensez

à vos après-demain.
Aux
Façons harmonieuses

de consommer
de communiquer
de s’occuper
de travailler :
pour qu’au
Moment
Plus tard
de penser

A gagner sa croûte
Etre au moins
sûr
que le pain
les céréales

la nature
harmonieusement
pour les humains
toujours
existent.

Toujours existent.

Logo Flavie

Passer d’une vie
En vue
Embarquée,
A une vie

A
la fois
Traversante
Et
Enveloppante
A 360

degrés.

S’observer
De
l’intérieur :
Retrouver

Ses intuitions.
Et aussi

se voir
Discuter
De l’extérieur :
Pour

Retirer
Ses impulsions

De
Chacune de ses réactions.

Et ainsi
Ressentir
Pour décider
Tout en
Se laissant
Inspirer.

Une vie
Au service
De la vie
C’est à dire
Des autres

De la nature
Et de soi-même.

C’est à dire
Au service
Des autres

De la nature
Et de soi-même.

Et de soi-m’aime.

Logo Flavie

Dis-moi
Si ma voix
T’emmène

Où tu veux.

Dis-moi
Si mes doigts
T’emmènent

Où c’est mieux.

Dis-moi
Dis-moi :
En un vers
Voyager
Plus
Qu’en

Dix mois.

Dis-moi
Dis-moi :
En un sourire
Voyager
Plus
Qu’en
Dix verres.

Une vie
En dévers
Le déséquilibre
Et voici
Le mouvement.
C’est la pente
Que t’arpentes
Folie
de la descente
Ou adrénaline
de la montée
Vers les sommets ?

Dis-moi
Si ma voix
T’emmène

Où tu veux.

Dis-moi

Si mes doigts
T’emmènent

Où c’est mieux.

Dis-moi
Dis-moi :
En un vers
Voyager
Plus
Qu’en

Dix mois.

Dis-moi
Dis-moi :
En un sourire
Voyager
Plus
Qu’en
Dix verres.

Allez…
J’te ressers…
Tu me ressers…
Un vers
Un verre
Un sourire
Dans tes bras.

Un vers

Un verre
Un sourire…

…Dans tes bras.

Logo Flavie

Les sentiments
Face
A l’intellectualisation.
Un engagement

Historiquement
Trop important

Première émotion
Déjà

Ils imaginent
le tourbillon.

Rares
Aussi
Les chaleurs
Et

Les moiteurs
Qui s’autorégulent.
Alors
à la première lueur

Ils éteignent
Précipitamment
D’une remarque

les marques d’humeur
Comme si
forcément
le cœur
est une forêt qui brûle.

Se préserver
des émotions
Extérieures
Cris,

larmes,
Dans lesquels,
Dépassés,
Beaucoup
Se noient
Et
Attendent
Que vous tendiez le bras

Comme si
Vous n’aviez
Déjà
Pas
vous-même
Chaque jour
A sauver.

Se préserver
des émotions
Extérieures
Aussi
Des sentiments intérieurs.
Maintenir
la barrière

haute
par rapport
aux humeurs.
Si la digue saute
Que

pourrait-il
soudainement
Se passer ?

Il comprend
Parfaitement
Leurs peurs
et
Aimerait
Qu’ils en soient

Plus conscients.
Pour ne plus
Systématiquement
Le faire taire
Chaque fois

Qu’il avance
Un sentiment.

Quand l’étincelle
Dans l’oeil

S’allume.
Il n’y a pas
Forcément
Dans le coeur
une forêt qui brûle.

Qui brûle.

Logo Flavie

Il aimerait
Avec
des mots
doux
Des mots
droits
Des mots
Vrais

lui graver
Comme sur un arbre
Un sourire
Sur le cœur.

Il aimerait
Qu’elle
Se livre

Qu’elle lui
Dise
Tout :
La

guider
Vers l’émotion
Comme
Elle le guide
Par l’exemple
Constamment
Vers l’action.

Il aimerait
Parler
Avec la petite
Fille
En elle

Qui a grandi
Et qui étouffe.
Pour
Qu’elle échange
Avec le petit
Garçon
En lui
Chanceux

Qui n’a pas connu
Toutes ces secousses.

L’absence d’une maman
Les départs
d’un papa
Dans des verres

Et
le monde des grands
Arrive
Bien avant

Ceux qui peuvent
profiter
Durablement
De la
Tendre

Atmosphère.

Et
Il aimerait

Avec
des mots
doux
Des mots
droits
Des mots
Vrais

lui graver
Comme sur un arbre
Un sourire
Sur le cœur.

Et il sait
Qu’il va

y arriver.
Elle lui a
Bien
Permis
Elle aussi
De ne jamais renoncer.

Et son corps d’adulte
S’efforce
d’avancer
Pour pouvoir
Droit dans les yeux
Lui demander
De lui présenter
La petite fille
Dans son coeur
Qu’elle a toujours
Eté.

Qu’elle a toujours été.

Et, qu’elle est.

Logo Flavie

Autour
S’agite
Ca gicle

La vitesse du quotidien
S’observe

Assis
Comme

De la fenêtre d’un train.

Autour
Ca avance
Toujours
Accélère
S’entrecroise
Peu
de couleurs
De yeux

Au milieu de mille visages.

Autour
Une périphérie
D’humains

S’observe
Comme
Assis
A travers la fenêtre d’un train.

Autour

Logo Flavie

La fille
Depuis 20 ans
que
Tu croises

Toutes
Les 2/3

années.
Avec qui t’as parlé
marché
T’as ri

Avec qui
tu n’es jamais sorti.

La fille
Depuis 20 ans
que
Tu vois
Evoluer
Chercher
Se développer
Quand

Tout autour
les autres restent.
La fille qui aime
Les hommes
qui visent

le plus haut
A qui elle offre
d’ailleurs
Tous les soirs
Dans son haut
L’occasion

de gravir
les sommets de l’Everest.

La fille
Depuis
20 ans

Qui aime
En toi
La candeur
du
petit
L’obstination

du grand.

La fille
Depuis
20 ans
Qui te recontacte
Quand

elle se sent en guerre
Car tu es
Son dernier repère

D’une idée
Du monde :
Le dernier survivant.

La fille
Depuis 20 ans…

La fille… Depuis 20 ans