Logo Flavie

Etre un mec
Tatoué
Qui veut redonner
En humanité
Toute la vie
Pendant un temps
Qu’il avait
Résumé
En centaine de milliers
D’argent.

Etre
Un vieil homme
Qui ne peut
Plus
attendre le changement
Et qui harangue
Les jeunes
Comme un entraineur
A l’ancienne
Aussi aimant
Que percutant.

Etre
Une femme
Qui veut changer la qualité
des échanges
Au quotidien
Dans les lieux
Qui parsèment
Tous les jours
Son chemin. 

Etre
Un homme
Qui veut
Coordonner
nationalement
Ce changement
De relations
Entre les gens.

Un autre
Qui se demande
Comment
impacter
les dégoûtés
des discours
De séduction
Qui après
élections
se transforment
souvent
en réalité
De déception. 

Etre tous ces gens
Et entendre l’humanité
L’espace d’une soirée
S’exprimer
Dans toute sa diversité
A travers
Plusieurs bouches. 

En partant
De cette soirée
A discuter
Vie,
Démocratie,
Mairie,
Elections
Il a senti
Comme de la chaleur
Dans le corps
Comme une forte
Emotion. 

La complémentarité
Plus
Que la volonté
De dominer.
Laborit
alors
Dans son esprit
lui a dit :
« Cerveau reptilien
Face à la peur du manque
La pulsion de contrôle
Peut vite
Envahir
La totalité
Du cerveau
Des humains ».

Mais avec le matelas
de la confiance
de l’écoute
de la solidarité :
un autre monde
ne peut-il
pas
se cocréer ? 

Il marche
Dans la rue
De la grange aux Belles
A côté de la rue Albert Camus
Et s’approche
Du métro.

Logo Flavie

23h10
ligne 2
Voix Rauque
Peau
ébène :
il nous a réveillés.
Plongés dans la nuit,
Premiers accords
puissants
Country
Puis une voix
rauque

Tout le wagon
Dans le silence
A crié
En même
Temps « wouaaa ».

Et
pendant
Une chanson
L’intégralité du wagon
A été plus éveillé
qu’à
N’importe quel autre
Moment
Dans la journée.

23h10
ligne 2
Voix Rauque
Peau
ébène :
il nous a réveillés.

Réveillés.

Plus qu’à n’importe quel autre moment
Dans la journée

Dans la journée

Dans la journée

Logo Flavie

Mon cerveau
M’a aidé
A analyser
Décrypter
Faire un pas
vers l’extérieur.
Sa sensibilité
L’a aidée
A ressentir
A plonger
Jeter un œil
A l’intérieur.

Et nous voilà
Face à face
Fesse à fesse
Parfois incompréhension
Silence
Un ange passe.
Désormais
Juste après
Intention
d’exploration
De réunification
D’amour
immédiatement
Le doute cesse.

Je n’étais
pas
Censé
Sortir
De mon monde
De douceur.
Tu n’étais
Pas
Programmée
Pour
T’hasarder
loin
De la majorité
Pour qui
l’amour
Implique
le conflit
La possession
La domination
Et les heurts.

Et nous voilà
Face à face
Fesse à fesse
Parfois incompréhension
Silence
Un ange passe.
Désormais
Juste après
Intention
d’exploration
De réunification
D’amour
immédiatement
Le doute cesse.

Mon cerveau
M’a aidé
A analyser
Décrypter
Faire un pas
vers l’extérieur.
Ta sensibilité
T’a aidée
A ressentir
A plonger
Jeter un œil
A l’intérieur.

Et quelque part
A la frontière
Du standard
De l’atypisme
A la surface de nos
Corps
Notre âme
Notre cœur
Découvrent
un relief
unique
propice
A l’alpinisme. 

Nous escaladons
Glissons
Sur des passés
Des différences
Et des peurs.
Nous nous hissons
alternativement
Avec de la lumière
Dans
4 yeux bleus
vers la grandeur.

Et chaque jour
Est
ce même défi
De garder la fraîcheur
Dans le cœur
Dans l’esprit
De faire des pas vers l’extérieur
Et de descendre
Un peu plus à l’intérieur.

Pour trouver un endroit
Où tous les deux
se rencontrer
Sans que
l’un
Ait envie
Soudainement
Dans l’inconfort
De s’en aller.

Sans que
l’un
Ait envie
Soudainement
Dans l’inconfort
De s’en aller.

Mon cerveau
M’a aidé
A analyser
Décrypter
Faire un pas
vers l’extérieur.
Ta sensibilité
T’a aidée
A ressentir
A plonger
Jeter un œil
A l’intérieur.

A l’intérieur.

Logo Flavie

Il a l’air d’un con
En fait
Il a l’aire d’un pont
Qui relie
rattache
Permet la rencontre
les retrouvailles
Facilite
Vers un nouveau
territoire
La traversée.

Il a l’air d’un con
En fait
Il a l’aire d’un pont
Et ceux
Qui questionnent
Sa présence
Son utilité
Sont ceux
Qui se sont arrêtés
De
découvrir
D’
Explorer.

Il a l’air d’un con
En fait
Il a l’aire d’un pont
Et ceux
qui saluent sa présence
et relatent
aux sédentaires
leur nomade expérience
pour lui
représentent la clé.

Celle de parler
D’une rencontre
D’une jonction
D’une amorce d’unité :
raison pour lui
d’exister.

Car
il a l’air d’un con
En fait
Il a l’aire d’un pont
Qui relie
rattache
Permet la rencontre
les retrouvailles
Facilite
Vers un nouveau
territoire
La traversée.

La traversée

La traversée

Il a l’aire…
…d’un pont

Logo Flavie

Je cours
Pour équilibrer
Mon cerveau.
Pour te rendre
En silence
En présence
En force
En douceur
Tout ce bien
Que tu as
Fait
A mon cœur.

Tu es là
A chaque fois
que l’extérieur
m’enfonce
par surprise
De la noirceur.
On peut
refuser
Les colis
Renvoyer
Avec fermeté : l’expéditeur.
Tu sais comme mon cerveau
invite
toutes les données
A diner
S’exprimer
Par souci
De ne pas louper
un jour
l’annonciateur.

Celui
Qui peut planter
une graine
Dans l’esprit
Et faire verdoyer
De plaisir
D’amour
Ce qui n’était
Jusqu’ici
Qu’encore un champ d’expérimentation
de labour :
Mon cœur.

Mon esprit
invite
et devrait
Se protéger
Des saccageurs.
Ton arrivée
Apporte
A chaque fois
Le réconfort
Le courage
La douceur
De réaménager
A mon image
Mon intérieur.

Alors :
je cours
Pour équilibrer
Mon cerveau.
Pour te rendre
En silence
En présence
En force
En douceur
Tout ce bien
A chaque fois
Que tu fais
A mon cœur.

Tout ce bien
A chaque fois
Que tu fais
A mon cœur.

A mon cœur.

A mon cœur.

Paroles : Aiad
Musique libre de droit utilisée :
– Titre : Synthwave Vibe
– Artiste : Meydän
– Site de l’artiste : https://meydan.bandcamp.com
– Lien vers la musique : https://meydan.bandcamp.com/track/synthwave-vibe
Licence : https://creativecommons.org/licenses/by/3.0/deed.fr
– Modification de la musique effectuée dans cette vidéo (lecture à 67% du volume, suppression des 6 dernières secondes, ajout de paroles sur la musique instrumentale)
Image « Lac » : Fotomelia.com